Témoignage d’une équipe qui a rejoint le Pandathlon cette année ! Ils sont en pleine forme, ont pratiquement fini leur collecte et partagent avec nous leur début d’aventure en tant que Pandathlètes.

Equipe du Pandathlon : Pourquoi le Pandathlon ?

Les SuperPandaBros : Si vous aimez les tomates, les courgettes, les poivrons et les aubergines, vous avez de grandes chances d’aimer la ratatouille, non ? Eh bien là c’est pareil : on aime les animaux, le sport, la nature… Le Pandathlon représente donc le combo parfait, avec en plus le côté défi et la possibilité d‘agir pour la bonne cause en se sentant utiles 🙂

E.P. : Comment vous êtes-vous rencontrés ?

S.P.B. : Nous travaillons tous les 3 dans la même société.
Ce fut une évidence : Damien placarde des affiches pour la cause animale sur tous les murs de l’entreprise depuis 7 ans, Seb se promène en t-shirt Sea Shepherd toute l’année et a des peluches de pandas WWF sur son bureau, et enfin Manu pleure devant « Les Pingouins de Madagascar ». On ne pouvait pas rêver une équipe plus complémentaire !

E.P. : De quelle manière vous préparez-vous ?

S.P.B. : Seb s’est remis à la marche. Il ne compte pas courir le moindre centimètre pendant l’épreuve. Du coup Manu et Dam trustent les meilleures baraques à frites du Nord/Pas-de-Calais sans le moindre remord.
Plus sérieusement : l’heure de la préparation physique n’est pas encore venue. Nous ne serons pas en mode compétition. On va y aller tranquillou et bien profiter de l’instant, du paysage, et humer le véritable air pur pour la 1ère fois de notre vie. Notre meilleure vitamine, c’est notre motivation ! On a tellement hâte d’y être que ça nous remplit notre barre d’énergie au max !
Et, bien que ça ne soit pas que pour le Pandathlon, nous avons réduit tous les trois notre consommation de viande. Et on se porte bien ! Nous vous invitons à en faire de même. C’est important à tous les niveaux!

E.P. : Comment se passe la collecte de votre côté ? Quelles sont vos astuces ?

S.P.B : Comme c’est notre premier Pandathlon, quand on a vu que le minimum requis passait de 900€ à 1200€, on s’est d’abord dit que ça n’allait pas être de la tarte! Alors on a activé tous les canaux possibles. On a essayé les entreprises, et quand on a vu que c’était compliqué, on a choisi de miser sur la stratégie suivante : il nous sera plus facile d’obtenir plein de petits dons  plutôt que des gros chèques. Alors au sein de notre société on a fait un mailing, quelques campagnes d’affichage, on a demandé à notre direction et à notre CE de communiquer auprès des employés, on a publié un article dans notre journal interne, et surtout on en a parlé à tous nos proches : famille, amis, collègues. Encore et encore !
On a eu l’idée d’un logo punchy et qui parlerait à tout le monde, du moins à tous ceux de notre génération. Cerise sur le gâteau, Seb a créé une page web dédiée à notre cause : www.superpandabros.fr

Nos proches ont contribué à notre collecte aussi,   en diffusant notre page sur leurs réseaux sociaux.
Nous sommes très fiers d’avoir avancé aussi vite. L’Alpe d’Huez peut trembler : la Team Super Panda Bros débarque !!

On remercie les Superpandabros d'avoir pris un peu de temps pour répondre à nos questions et on leur souhaite bon courage pour la fin de leur collecte ! L'Equipe du Pandathlon