Projet Bénéficiaire

Opération Mont Blanc

Les Alpes, un paradis naturel menacé

Les Alpes, un paradis naturel menacé

Les Alpes constituent l’une des plus riches zones naturelles en Europe. Elles sont également l’une des régions montagneuses les plus intensément exploitées dans le monde. La pression de l’homme a déjà endommagé la biodiversité unique qui caractérise la plupart des vallées alpines.
Les difficultés sont connues : étalement urbain, artificialisation des sols, fragmentation des milieux naturels et conflits d’usage… concourent à la lente dégradation des milieux de montagne. L’urgence est d’autant plus grande que le Mont-Blanc et les milieux montagnards sont soumis aux impacts des changements climatiques qui connaissent une accélération depuis 40 ans : recul des glaciers, baisse de l’enneigement, risques et adaptation nécessaire du modèle de développement économique…

 

Opération de Restauration du Mont Lachat

Opération de Restauration du Mont Lachat

Au travers du Pandathlon, le WWF France et la Commune de Saint-Gervais ont souhaité initier un projet écologique novateur et ambitieux de restauration du Mont-Lachat. Cette opération exemplaire a consisté dans un premier temps à la destruction de bâtiments militaires vétustes et inutilisés, puis portera dans un second temps sur la restauration écologique du site. Il s’agit en d’autres termes de redonner à la nature ses droits et d’y restaurer l’équilibre botanique et écologique.

En 2013 et 2014, plus de 100 000 € ont été collectés avec la mobilisation de plusieurs centaines de marcheurs engagés au Pandathlon. A ces fonds est venue s'ajouter une aide de 520 000€ accordée en décembre 2014 par la commission permanente du Conseil général de la Haute-Savoie qui a voté la labellisation en Espace naturel sensible des 110 hectares autour du site de la soufflerie du Mont Lachat. 

Les travaux de démolition ont débuté au printemps 2015. Les fonds collectés par les participants des éditions 2015 et 2016 seront quant à eux affectés à la renaturalisation du site. 

 

La Protection et le développement durable du massif du Mont-Blanc

La Protection et le développement durable du massif du Mont-Blanc

Au-delà de la restauration du seul Mont Lachat, ce projet s’inscrit dans une vaste réflexion visant à faire du massif du Mont-Blanc un espace mieux préservé. En effet, de tous les points culminants continentaux dans le monde, il est le seul à ne pas bénéficier d’un statut de protection environnementale.

Cette protection peut revêtir plusieurs formes réglementaires. Il est important que le caractère emblématique et patrimonial du Mont-Blanc soit reconnu à l’échelle internationale. Cette reconnaissance est un argument supplémentaire d’attractivité.

Nous voyons le développement harmonieux du territoire du Mont Blanc comme le moyen de faire converger les enjeux de restauration de la biodiversité alpine et ceux de l’équilibre économique et social du territoire.